Fenêtre : les différents modes d’ouverture

Une fenêtre ne se choisit pas n’importe comment. Des critères de choix sont à prendre en compte. De même, le mode d’ouverture de cette menuiserie ne se choisit pas au hasard. Il est important de trouver le mode d’ouverture le plus appropriée à votre installation. Pour ce faire, différents points sont à contrôler comme la configuration du votre habitation, l’espace de la pièce, son esthétique, etc. Il est aussi à savoir que différents mode d’ouverture existent sur le marché. Détails concernant cela sur ce présent article.

L’ouverture à la française

C’est l’ouverture la plus rencontrée. Il s’agit du mode d’ouverture classique qui dispose un ou 2 battants selon le type de la fenêtre. L’ouverture de la menuiserie se fait vers l’intérieur selon un axe vertical. Si cette ouverture est très appréciée, c’est grâce au fait de son ouverture large. Bien évidemment, cela permet une bonne aération de la pièce, car un renouvellement rapide de l’air existe. Le seul bémol avec cette ouverture, c’est qu’elle laisse facilement pénétrer la pluie.

L’ouverture oscillo-battant

Ce mode d’ouverture intéresse actuellement de nombreux foyers grâce à sa grande praticité. En effet, elle s’ouvre facilement comme le premier mode. D’autant plus, elle peut également s’ouvrir sans souci en soufflet sur un axe horizontal. Un des grands avantageux de l’ouverture oscillo-battant se réside dans le fait qu’il permet de garantir une bonne sécurité aux enfants. Effectivement, elle ne permet pas une large ouverture. Néanmoins, elle est en mesure de bien aérer la salle.

L’ouverture à soufflet

Si l’ouverture oscillo-battant permet une bonne sécurité, l’ouverture à soufflet en offre encore plus. En effet, la fenêtre s’ouvre vers l’intérieur sur un axe horizontal. Cela vous permet d’entrebâiller la menuiserie sur la partie haute. Pour assurer une bonne sécurité de ses utilisateurs, ce mode d’ouverture ne permet pas une grande ouverture. C’est l’idéal pour ceux qui ne disposent pas assez d’espace pour se permettre une ouverture à la française.

La fenêtre coulissante

Comme son nom le laisse clairement entendre, la fenêtre s’ouvre en se coulissant horizontalement. Autrement dit, un vantail se glisse sur un autre. Ce mode est très apprécié par sa grande praticité.

L’ouverture à galandage

Cette ouverture s’agit d’une autre catégorie des fenêtres coulissantes. Ce mode permet un véritable gain de place. En effet, la partie coulissante s’enfouit dans le mur. Aussi, les différents éléments de la menuiserie ne viennent pas se superposer.

La fenêtre basculante

Très rencontré dans de nombreux pays du nord de l’Europe, ce mode d’ouverture est apprécié pour sa grande praticité. La menuiserie s’ouvre en haut vers l’intérieur ou encore en bas vers l’extérieur. Bien évidemment, la fenêtre basculante utilise une grande partie de la surface habitable. Aussi, elle permet d’aérer efficacement la salle. En effet, son ouverture supérieure a pour rôle de rejeter l’air chaud et celle qui est inférieure fait entrer l’air frais.

La fenêtre à l’anglaise

La fenêtre à l’anglaise utilise le même principe que la fenêtre classique française avec un ou 2 battants. La différence c’est que son ouverture se fait à l’extérieur. Ce mode d’ouverture est à proscrire si la façade s’expose fortement au vent.

La fenêtre à l’italienne

L’ouverture d’une fenêtre à l’italienne se fait vers l’extérieur sur un axe horizontal se trouvant dans sa partie basse. Quant à la partie haute, elle est restée fixer horizontalement au cadre. Elle a l’avantage d’éviter de faire entrer à l’intérieur les éléments extérieurs.

La fenêtre à guillotine

En dotant 2 châssis coulissants, la fenêtre à guillotine permet une ouverture et fermeture en se glissant verticalement. Ce mode peut disposer un ou 2 châssis mobiles. Aussi, avec cette ouverture, il vous est possible de régler d’une manière l’ouverture.

Les fenêtres multi-ouvertures

Pour plus de praticité, il est possible de combiner de nombreux modes d’ouvertures de fenêtres.