Quel vitrage pour sa fenêtre ?

Environ 15 % des déperditions énergétiques totales de la maison est provoqué par les vitrages défaillants. En d’autres termes, le choix du vitrage de la fenêtre est primordial parce que cela a un impact sur le confort et la facture d’électricité des ménages. Alors, dans le but de réduire votre facture d’électricité jusqu’à 30 %, et d’avoir un confort optimal dans votre maison, il convient de choisir correctement le type de vitrage qui convient à votre situation.

Types de vitrage disponibles sur le marché

Il existe plusieurs types de vitrage sur le marché, et c’est justement pour cette raison que le choix peut être difficile pour les utilisateurs. Il y a le simple, le double et le triple vitrage.

Le simple vitrage est constitué d’une seule lame de verre et les modèles les plus courants ont une épaisseur de 4 à 6 mm. Avec ce genre de vitrage, le coefficient thermique Ug est proche de 6 W/K.m2. Il est donc le vitrage le moins isolant parce que la valeur d’Ug est grande.

Puis, pour le double vitrage, c’est un matériau qui possède une isolation performante parce qu’il est constitué de trois couches de verre. L’épaisseur et la disposition des lames varient en fonction du processus d’assemblage du vitrage. Dans certains cas, deux lames de verre sont séparées par une lame d’air. Donc, en général, l’épaisseur totale d’un double vitrage est de 20 ou 24 mm. Il est à noter que l’air est un très bon isolant. Puis, son insertion au milieu du verre permet une meilleure isolation par rapport à une simple vitre en verre. Souvent, les modèles présentés sur le marché sont notés 4/12/4 et 4/16/4.

Le triple vitrage est, comme son nom l’indique, composé de trois couches de verres. Ce qui implique que deux lames d’air sont insérées au milieu. Les épaisseurs les plus courantes sont de 32 mm ou de 36 mm et c’est ce qui signifie qu’il possède un niveau d’isolation optimal.

Pourquoi choisir tels ou tels types de vitrage ?

En premier lieu, il faut savoir que plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour pouvoir choisir votre vitrage. En l’occurrence, vous devez réaliser un dimensionnement pour connaitre le niveau d’isolation de votre maison. Cela permet de déterminer si une déperdition de chaleur se manifeste au niveau de vos fenêtres. Par la suite, la résistance du vitrage par rapport aux caractéristiques de votre entourage est également à considérer. Et puis, l’effet de la présence du vitrage sur l’esthétique de la maison est également très important.

En détenant toutes ces informations, vous pourrez facilement définir le genre de vitrage qui sera compatible à votre situation. À ce titre, le simple vitrage est adéquat si vous avez un système d’isolation très performant chez vous. Ainsi, il ne sera pas nécessaire de compter sur vos fenêtres pour isoler la maison. Il est également conçu pour ceux qui sont contraints par le manque de budget. Pour le double et le triple vitrage, c’est l’isolation optimale assurée, mais c’est le prix qui peut présenter un freinage pour l’achat.